ZRC 1904, LE RETOUR D’UNE LÉGENDE

4 Août 2020

UNE LÉGENDE DES PROFONDEURS REFAIT SURFACE. ZRC 1904, MAISON SUISSE SPÉCIALISÉE DANS LES MONTRES DE PLONGÉE, REVIENT SUR LE DEVANT DE LA SCÈNE POUR TOUS LES PASSIONNÉS DE BELLE HORLOGERIE ET D’EXPLORATION SOUS-MARINE. DÉCOUVERTE D’UNE SAGA FAMILIALE 100 % INDÉPENDANTE.

Plus d’un siècle à arpenter les grands fonds marins ! Peu de marques, de surcroît familiales et indépendantes, peuvent témoigner d’une telle fidélité à l’exploration du patrimoine sous-marin attirant ceux qui furent, au début des années 1900, d’authentiques aventuriers.

C’est en 1904 que la maison ZRC naît à Genève, de l’association d’Edmond Zuccolo et de Joseph Rochet (Zuccolo Rochet et Cie). Les deux hommes se spécialisent rapidement sur l’un des éléments déterminants de ce qui ne s’appelle pas encore la « montre de plongée » : le bracelet. En 1917, les deux associés reçoivent le Grand prix de l’innovation de l’Industrie Genevoise au concours d’Industries Nouvelles pour la création des bracelets de montre extensibles en métal. ZRC va capitaliser des décennies durant sur ce savoir-faire unique avant d’acquérir l’expertise suffisante pour développer sa toute première plongeuse. Ce sera, en 1953, la toute première Grands Fonds. Sa grande sœur qui est toujours au catalogue de nos jours fût utilisée par la marine française entre 1964 et 1982 (approuvée par l’OTAN).

L’appel de la Marine

Cette homologation par l’OTAN, appuyée par l’usage quotidien de la Grands Fonds 300m par la Marine Nationale, va donner naissance à l’une des montres de plongée les plus réputées parmi les professionnels de l’exploration sous-marine. Par exemple, suite à l’homologation de la première Grands Fonds 300m en 1960, la Marine Nationale a expliqué aux concepteurs que la couronne à 3h posait un problème car trop vulnérable lors des manipulations subaquatiques.
Elle a ainsi demandé à ZRC de « trouver une solution » pour que la couronne soit protégée sans pour autant gêner les mouvements du poignet et surtout, qu’elle ne puisse pas s’ouvrir sous l’eau.
ZRC se remit au travail et créa la fameuse couronne à 6h reliée au boîtier par un système exclusif de canon taillé dans la masse faisant de la Grands Fonds 300m la première mais également l’unique montre équipée d’un boîtier 100 % monobloc usiné dans un acier spécifique renforcé au molybdène et parfaitement antimagnétique (une nécessité absolue pour les plongeurs démineurs). En 1970, ZRC a également développé une anse escamotable exclusive et spécifique à l’entre-corne permettant le passage de la couronne ainsi que la rotation du bracelet en position fermée uniquement, rendant impossible la mise à l’eau si la couronne n’était pas vissée à fond.

montre-zrc-grands-fonds-bellini
Partager :